CP Mode responsable : 4 marques labellisées La Belle Empreinte pour leur impact humain et écologique



icone jouer

Paris, juin 2020

CP La Belle Empreinte : un label complet pour les collections de mode à impact réellement positif



Aujourd’hui des marques textiles peuvent afficher « made in France » sur une chemise dont le tissu a été fabriqué en Asie en polluant des rivières ou mettre en avant le coton bio d’une robe confectionnée par une ouvrière Bengali sous-payée. C’est pourquoi La Belle Empreinte a développé un label complet qui garantit qu’un vêtement fait du bien à la terre, aux emplois et aux clients. Pour cela, l’équipe vérifie les engagements de la marque sur les 40 défis humains et écologiques prioritaires du textile puis les explique dans une démarche pédagogique.
Les marques Chaussettes Orphelines, Histon Project, TrendEthics et Reine de Bohème sont les premières à avoir passé brillamment l’audit détaillé de La Belle Empreinte

icone jouer

« La Belle Empreinte est un label exigeant qui permet d’agir au quotidien et de choisir le monde que vous souhaitez pour demain avec vos emplettes. La Belle Empreinte permet aussi un lien humain et très positif entre les clients et les différents acteurs du textile : cultivateurs, filateurs, stylistes... » Delphine Droz, fondatrice La Belle Empreinte


Qu’est-ce que le label de « La Belle Empreinte » ?

C’est un label complet qui couvre la totalité des aspects écologiques et humains entourant la création, la production et la vie d’un textile. La Belle Empreinte analyse les pratiques de la marque sur une collection avec un audit puis calcule son impact grâce à un algorithme. Chaque pièce labellisée bénéficie d’une étiquette personnalisée qui explique la fabrication et pourquoi elle est labellisée.


L’étiquette : à chaque vêtement labellisé sa belle histoire et sa belle empreinte
icone jouer

Un objet labellisé est reconnaissable en ligne et en boutique grâce à sa ‘Belle Ethiquette’ : on y retrouve les engagements phare de la marque, le score, les autres labels, des zooms découvertes. « Le client découvre les personnes et les ressources déployées pour la production de son vêtements qui prend un ainsi un visage plus humain et gagne en saveur. C’est “La Belle Histoire” de chaque produit. » explique Delphine Droz fondatrice de La Belle Empreinte. Les ‘zooms découverte’ présentent par exemple l’impact écologique du lin ou encore les étapes de la fabrication artisanale d’un tissu.


1 audit "anti-greenwashing", 40 critères orientés vers « la terre, les emplois et les clients »

Pour être labellisées, les marques suivent un audit "anti-greenwashing" au cours duquel l’équipe de la Belle Empreinte analyse leurs pratiques sur 40 champs d’action prioritaires du textile : les défis. On retrouve notamment parmi les défis : les conditions écologiques de fabrication des matières qui est la principale source de pollution textile, l’ancrage local, la qualité ou encore ‘des emplois pour tous’. Ces défis ont pour but de créer à travers chaque vêtement une terre plus belle, des emplois épanouissants et des clients comblés. Découvrez sur le site la liste intégrale des défis.
Le nombre de critères révèle la complexité de l’analyse d’impact d’un objet liée à la multiplicité des étapes de fabrication. Un outil simple et fiable est nécessaire pour aider les français à choisir les vêtements cohérents avec leur valeurs.


Les 4 marques labellisées qui prouvent que la bascule vers la mode positive est possible

Des marques engagées ont développé des modèles de textile à impact positif et apportent des réponses passionnantes aux défis du secteurs. Les quatre marques labellisées sont représentatives de la variété de ces réponses avec des engagements variés. Autant de belles histoires :

  • Chaussettes Orphelines développe des chaussettes à partir d’un incroyable fil recyclé utilisant notamment d’anciennes chaussettes inutilisées.

  • Histon Project propose ses chemises Gustave en lin biologique et fabriquées en Europe à toutes les étapes.

  • TrendEthics crée des coussins avec un coton artisanal sans irrigation et fabriqué par des femmes issues de l’éthnie Lao minoritaire au vietnam : Dong, .

  • Reine de Bohème réalise du linge de maison personnalisable et des robes en utilisant des draps anciens chinés autour de Vichy.


FOCUS presse pro: Le label, l’outil des marques pour imaginer les collections responsables de demain

L’accompagnement réalisé pendant la labellisation permet de progresser sur 3 pratiques: l’éco-conception, la maîtrise des conditions de fabrication et une communication humaine. Il permet aux marques d’imaginer les collections de demain avec impact positif qui séduiront des clients en attente de transparence et d’engagement. Avec la venue de l’affichage environnemental dans le textile, anticiper et transformer ses processus de production devient incontournable pour les marques. Cette formation par la labellisation permet aux équipes d’aller plus loin dans leur démarche comme le souligne Christophe Renard de la marque Histon-Project « un processus enrichissant et surprenant qui amène inévitablement à remettre en question ses présupposés pour mieux avancer ».


A propos :
La Belle Empreinte a publié en novembre 2019 le Guide des Emplettes responsables à Paris en partenariats avec La Mairie de Paris et 30 marques engagées, téléchargeable ici. La Belle Empreinte propose en juin 2020 son label innovant pour le textile aboutissement de plusieurs années de recherches approfondie avec des experts du secteur et d’un travail de design thinking avec de nombreux clients engagées, des marques et des distributeurs. La Belle Empreinte a été créé par d’anciens ingénieurs et auditeurs : Delphine Droz, Claire Boudy et Alexis Geisler soucieux de mettre leur expérience au profit d’une terre plus belle et plus humaine .
Le projet est incubé à La Ruche.



Retrouvez les visuels, logos et dossiers de presse dans : l'espace presse .



icone jouer Contact presse : Delphine Droz
contact@labelleempreinte.fr

bannière