Des solutions simples pour porter ou fabriquer des vêtements responsables



Priviligier des vêtements dont on connaît la fabrication des matières et la confection

La première source de polluton textile étant la fabrication des matières, il s'agit de choisir des marques qui choisissent les matières les plus écologiques et en connaissent les conditions de fabrication. Même s’ils ont souvent peu d’informations, les clients peuvent déjà favoriser à leur échelle :

  • les petites marques qui ont fait un travail sur leurs matières et le partagent avec transparence

  • le lin européen, les tissus recyclés ou réutilisés ou les matières labellisées

La confection est l’étape où il y a le plus de travail. Pour le consommateur l’indication made in , qui indique le pays de confection, donne donc une information utile sur l’impact social. En particulier, une production française voire européenne vous fournit l’assurance d’un contexte juridique protecteur.



Soutenir les savoirs-faire européens

Privilégier le made in France , c’est aussi contribuer à la transmission d’un savoir faire qui a quasiment disparu en quelques décennies en France





Ajuster les quantités

Le premier levier est de diminuer le nombre de vêtements neufs produits pour limiter les impacts de la production et de la gestion des déchets. Les marques peuvent améliorer la gestion des quantité et la longévité de leurs articles tandis que les clients peuvent privilégier les achats de qualité ou de seconde main.




5 gestes simples

  • Acheter d’occasion

  • Soutenir les petites marques responsables

  • Vérifier les étiquettes (lieu de production, matières et labels) et rejeter ce qui ne nous correspond pas

  • Prendre le temps de choisir pour privilégier la qualité, des vêtements seyants et le sur-mesure

  • Ne plus jeter ses vêtements mais revendre, donner ou déposer au tri



Matières à privilégier

Lin, matières utilisées ou recyclées, Tencel, chanvre

bannière