Le réchauffement climatique en France

Le réchauffement climatique est très souvent associé à l’image de l’ours polaire désemparé sur banquise fondant sous ses pattes, or les conséquences des émissions croissantes de gaz à effets de serre au cours du dernier siècle ne vont pas épargner la France ! Voici quelques observations et prévisions sur les effets du réchauffement climatique dans l’hexagone.

Une France caniculaire

Cela commence à se faire sentir depuis quelques années, les canicules semblent se faire plus fréquentes l’été. En effet, l’été 2018 se classe par exemple au deuxième rang des étés les plus chauds depuis la canicule de 2003 et les experts prévoient une tendance à l’augmentation du nombre de jours de vagues de chaleur en été. La température moyenne du territoire entre 2000 et 2009 était 1,14°C plus élevée que la moyenne du 20ème siècle. Depuis 2009, celle-ci tend vers 2°C au-dessus de la moyenne.

Fini le ski ?

En parallèle de l’augmentation de la température, le nombre de jours de froid extrême en hiver devrait diminuer, et on observe une diminution phénoménale de l’épaisseur des glaciers alpins (-18,8 mètres d’épaisseur depuis 2001). Un rapport de l’OCDE publié en 2006 estimait qu’entre 15 à 30 % des stations de ski pourraient venir à disparaître à cause d’enneigements insuffisant. Une véritable catastrophe pour l’économie du tourisme !

Des vignobles chamboulés

Le début des vendanges a lieu aujourd’hui 15 jours plus tôt en moyenne qu’il y a 40 ans. Ces perturbations devraient s’accompagner de baisses de rendement dans le Languedoc Roussillon, d’augmentations de rendements en Bourgogne mais non sans effets sur la qualité du vin et ses spécificités qui font sa réputation mondiale !

Des conséquences humaines

Le dérèglement climatique augmente également la fréquence d’évènements naturels désastreux tels que avalanches, feux de forêts, inondations… La part de la population française exposée à des risques climatiques de manière forte devrait augmenter. S’ajoute à cela les conséquences parfois lourdes des canicules, en particulier sur les personnes plus vulnérables, et les impacts sur la santé de la pollution.

Perturbation de la biodiversité

Tous ces changements ne sont pas sans conséquences sur les diverses espèces animales et végétales ! Les oiseaux migrateurs sont particulièrement observés car leur date de retour est un indicateur fiable de la hausse de température. Les sécheresses et autres évènements climatiques perturbent les écosystèmes parfois fragiles ou détruisent les habitats de certaines espèces. L’agriculture pourrait être touchée fortement si elle ne s’adapte pas, avec des pertes estimées à 300 millions d’euros par an pour la culture de blé !

Le réchauffement climatique n’est pas quelque chose de lointain. Des conséquences seront bien visibles en France, sur les activités économiques, la vie quotidienne et la biodiversité. Il existe des moyens d’agir pour réduire, à l’échelle individuelle et collective, son impact carbone, en particulier en choisissant de consommer de façon responsable.

Sources :

Les conclusions du rapport « Le climat de la France au 21ème siècle » de 2014.

Le rapport de l’ONERC sur les indicateurs du changement climatique.

Un article recensant différentes études sur les conséquences du réchauffement climatique en France.